Skip to main content

Dans le monde numérique d’aujourd’hui, les entreprises sont constamment bombardées d’e-mails, mais comment savoir lesquels sont authentiques et lesquels sont des tentatives d’hameçonnage habilement déguisées ? Les domaines similaires sont une tactique sournoise utilisée par les cybercriminels pour voler les données et l’argent de votre entreprise.

Qu’est-ce qu’un domaine similaire ?

Imaginez une adresse de site Web que vous connaissez et en laquelle vous avez confiance, comme RIVIIERAFINANCE.com (mais avec un « l » supplémentaire furtif après le « V »). Il s’agit d’un domaine similaire. Les escrocs enregistrent les noms de sites Web avec des changements subtils – fautes de frappe, lettres échangées ou extensions différentes (.co ou .org au lieu de .com) – pour vous faire croire qu’il s’agit de la vraie affaire.

Comment les escroqueries similaires volent-elles ?

Ces faux sites Web deviennent des armes dans les escroqueries par hameçonnage conçues pour vous tromper et voler des informations commerciales sensibles. Voici comment procéder :

  1. E-mails trompeurs : Vous recevez un e-mail contenant un lien vers un site Web similaire. L’e-mail peut sembler provenir d’une source fiable, comme une banque, un fournisseur, votre agent ou même un collègue.
  2. Fausses pages de connexion : Le site Web similaire est conçu pour imiter le site Web légitime. Sans vous rendre compte de la supercherie, vous entrez vos identifiants de connexion et les donnez sans le savoir à l’escroc.
  3. Violation de données et perte financière : Avec vos informations de connexion, les escrocs peuvent voler de l’argent, accéder à des données sensibles (informations sur les clients, secrets commerciaux) ou lancer d’autres cyberattaques contre votre entreprise.

Parfois, il n’y a pas de site Web similaire, et l’adresse e-mail similaire suffit à vous induire en erreur et à faire confiance à un e-mail contenant des instructions pour envoyer un paiement sur un nouveau compte bancaire – le compte bancaire de l’imposteur.

Pourquoi les escroqueries similaires fonctionnent-elles ?

Nous sommes tous occupés, et parfois un coup d’œil rapide suffit à donner à un e-mail ou à un site Web. Un domaine similaire bien conçu peut facilement passer inaperçu, surtout dans un environnement de travail au rythme rapide.

Protégez votre entreprise

Voici quelques étapes clés pour protéger votre entreprise contre les escroqueries liées aux domaines similaires :

  1. Formation des employés : Formez votre équipe sur les domaines similaires et les tactiques d’hameçonnage. Entraînez-les à examiner les adresses e-mail, les noms de domaine et les URL des sites Web à la recherche de modifications suspectes.
  2. Survolez et vérifiez : Avant de cliquer sur un lien dans un e-mail, passez votre souris dessus. Un aperçu de l’URL réelle apparaîtra, révélant toute supercherie cachée. Ne vous fiez pas uniquement à ce que l’e-mail affiche.
  3. Vérifier et vérifier : Ne vous laissez pas mettre la pression par des tactiques d’urgence dans les e-mails. Si quelque chose ne va pas, contactez directement l’expéditeur par le biais d’un canal vérifié (numéro de téléphone dont vous savez qu’il est correct, pas celui fourni dans l’e-mail). Vérifiez la demande avant d’entreprendre toute action.
  4. Mots de passe forts : Appliquez des mots de passe forts et uniques pour tous les comptes professionnels. L’authentification à deux facteurs ajoute une couche de sécurité supplémentaire.
  5. Logiciel de sécurité : Mettez en œuvre un logiciel de sécurité robuste capable de détecter les tentatives d’hameçonnage et d’avertir les utilisateurs avant qu’ils ne cliquent sur des liens malveillants.

En comprenant les domaines similaires et en restant vigilant, vous pouvez réduire considérablement le risque d’être victime de ces cyberattaques. N’oubliez pas qu’un moment de prudence peut protéger votre entreprise contre les conséquences financières des domaines similaires et des escroqueries par hameçonnage.

D’autres articles pourraient vous intéresser :

Evaluations Google
4.9
Basé sur 644 avis